Partager sur les réseaux sociaux
  •  

6ème FRENCH RIVIERA COUNTRY MUSIC FESTIVAL

PROGRAMME DES 30, 31 juillet et 1er Août 2004

 PARC DES CANEBIERS SUD

Restaurant, bar et buffet sur place pendant les 3 jours

 VENDREDI 30 JUILLET       DE 19H30 A OH30

 Grande soirée Country Dance dans le site du festival ( Parc des Canebiers Sud )

Animée par le groupe DOC FARGO

Participation et démonstration par le groupe international tchèque de Western Dance CARAMELA ainsi que par les nombreuses associations de Country Dance

SAMEDI 31 JUILLET

 18H30                                                Ouverture des portes

Stands, Voitures américaines, motos, jeux

Initiations et animations Country Dance

19H30          Country Cooking (B)             

20H45                             Show Western Dance avec Caramella

21H00          Danni Leigh (US)                 

22H30                             Show Western Dance avec Caramella

22H45          J.C. Harrisson (Can)             

 DIMANCHE 1er AOÛT

10H00                      Messe Country avec Annabel

17H30                                                Ouverture des portes

Stands, Voitures américaines, motos, jeux

Initiations et animations Country Dance

19H00          Annabel (F)

20H00                   Show Western Dance avec Caramella

20H15          Bonnie Jeanne Taylor (US) & Jackson Mackay Band

21H30                   Show Western Dance avec Caramella

21H45          Appaloosa (F)

 

LES ARTISTES

DANNI LEIGH

Danni Leigh, une bonne partie du public français l’a découverte lors de son passage au festival de Craponne en 2001. Elle a laissé un souvenir profond pour ceux qui ont pu l’apprécier sur scène. Un show avec beaucoup d’énergie. De la country aux accents très Rock. Une vraie « bête de scène ». Elle dégage quelque chose de très puissant.

Elle joue beaucoup avec son look et en même temps elle a besoin d’établir le contact avec le public. Le meilleur moment, celui où après plusieurs chansons, elle enlève son chapeau, comme pour se rapprocher un peu plus, se montrer telle qu’en elle même.

  •     Danni Leigh - I Thought Forever Was a Long Long Time

Elle nous fait partager son plaisir d’être sur scène, de faire la musique qu’elle aime, son détachement vis à vis de la musique de Nashville.

Née dans la petite ville de Strasburg, en Virginie, elle a été élevée au son Buck Owens, Merle Haggard, Kitty Wells et bien sûr, Patsy Cline, qui venait jouer à Winchester, la “grande ville” voisine. Issue d’une famille de musiciens, elle commence a chanter à l’âge de trois ans à l’église. Elle est baignée de musique country dès son enfance. C’est la musique qu’elle choisira tout naturellement pour exprimer ses talents artistiques.

Mis à part Patsy Cline, on pourrait rapprocher Danni à Dwight Yoakam, à la fois par son style musical, scénique et vestimentaire. Danni admet être une grande fan de Dwight et il est son influence musicale la plus importante en même temps que Buck Owens. Dwight et Buck sont des fans de Danni, aussi. Danni fut une présentatrice des Academy Country Music Awards 2000 avec Dwigh.

Lorsqu’elle était adolescence, elle commença par travailler dans un magasin de disques ce qui l’exposa à toute sorte de musique. Chanter lui vient naturellement, et on l’a vu / elle a travaillé au sein de plusieurs groupes country, écumant toute la côte Est des Etats Unis avant de partir pour Nashville. Là, elle a pris le temps d’apprendre les ficelles du métier, les rouages de l’industrie du disque avant de se lancer dans l’enregistrement d’un album. Elle en est aujourd’hui à son troisième “Divide and Conquer” (2001). Autant dire que son talent pour la chanson s’en trouve récompensé.

Danny Leigh est à la fois poète, bête de scène et intrépide, chanteuse sexy et rebelle non-conformiste. C’est une artiste qui injecte dans sa musique toute la passion et la conviction de quelqu’un qui ne peut que donner toute sa personne.

 

BONNIE JEANNE TAYLOR

Bonnie J.Taylor est dans la lignée des chanteuses comme ont les aime, une gentillesse à toute épreuve, un charme irrésistible, une voix remplie de chaleur et de swing. Je qualifierai sa musique comme étant celle d’une new country à la teinture jazzy – bluesy. La première fois que j’ai écouté un CD de Bonnie je n’ai pu m’en décrocher, je l’ai d’un trait, entièrement écouté. Il est très rare qu’un ou une artiste m’entraîne si vite dans son monde. Sa musique est savamment distillée, aux intonations Jazzy, Swing ou Latino-américaine. Bonnie originaire de la ville de Miami en Floride est une vraie professionnelle, elle chante dans dix langues et en parle six, !!! Ça calme

Arrivée en Suisse au début des années 90, la belle, après un début de carrière plus que prometteur aux Etats-Unis, trouve très vite sa place sur les scènes country européennes. Dès 1995 les plus grands festivals allemands et suisses se l’arrachent.

Ses shows sont de réels moments de plaisirs, sur scène elle partage avec le public sa vivacité, son charme et un savoir-faire digne des meilleurs. Avec un répertoire varié et complet tour à tour tornades électriques ou Alizés ouatées. Cette grande dame arrive très vite à vous transporter gentiment avec elle pour un vol merveilleux aux confins du bonheur auditif.

Son répertoire nous montre les nombreuses facettes de sa personnalité musicale. Au cours de ses représentations, elle assène avec ses musiciens, une country très fluide aux influences nombreuses et diverses. Son dernier album « A Man Like You » sorti en 2001 chez *Blue Martin Reccords* est très révélateur de ses différences musicales. Sur cet album se trouvent de petites merveilles, « Where Only Eagles Fly » ou « A Man Like You », de la pure New country, à noter une originalité « Straighten Up and Fly right » un titre qui nous entraînent agréablement dans des univers Jazzy mais incontestablement sur ce CD c’est le côté charme de la belle qui opère et qui prend le dessus avec des morceaux comme « I Love you » ou encore, pour ma part le meilleur titre de l’album « The Way It Should be » un duo éblouissant avec Robbie Cheuvront (Grand moment ! ! !). Cet album sera en vente à la boutique du festival cette année, alors n’hésitez pas !

Bonnie Jeanne TAYLOR n’a vraiment rien à envier aux stars Américaines qui multiplient les ventes de disques outre-atlantique, elle fait partie de la même famille.

Si, le dimanche 1er août 2004, le soir sur le coup des 21h00 vous avez envie d’un grand moment de plaisir, de charme et de sensibilité pour vous faire oublier la reprise du boulot le lendemain, alors ne vous posez pas de questions et venez écouter Bonnie sur la scène du French Riviera Country Music Festival, vous ne le regretterez pas, croyez-moi sur parole.

Que du bonheur en perspective.

J.C HARRISON

Découvert en 2003au Festival Festiwomen &Guys en région parisienne, J.C.Harisoson vient du Canada.Un artiste attachant très influencé par Garh Brooks, Alan Jackson , George Strait, Cliny  Black, Alabama, Hank Willians, qui a reçu  une formidable ovation lors de son premier passage au Billy Bob’s. J.C Harrisson est Québécois, élu meilleur artiste et meilleur album dans son payy, il donne de nombreux concerts à Nashville Tennessee. This Guy est une joie de vivre, un bonheur musical simple , on succombe au talent indéniable de ce nouvel artiste. Chaque fois il nous montre qu’il est un grand professionnel et ses shows sont composés de titres personnels et de plusieurs classiques issus du répertoire Garth Broohs, Hank Williams, John Michael Montgomery, Alan Jackson, Geoges Strait en autres.

  •     HERE WE GO - JC HARRISSON

Chaque fois il nous montre qu’il est un grand professionnel et ses shows sont composés de titres personnels et de plusieurs classiques issus du répertoire Garth Brooks, Hank Williams, John Michael Montgomery, Alan Jackson, Georges Stait entre autres.

Nous avons été saisis par l’intensité et la puissance de cet artiste qui sait donner une autre dimension à l’ambiance Country.

J.C Harrisson peut tout chanter, et il nous le démontre avec son premier album « Deeper in love ». Il nous offre de belles ballades comme « Lonely nights » ou « Little toy train »  teinte de rock, mais ne néglige pas les 2 step traditionnels avec « Tour of duty », « Phantom of the opry » ou « Bucky ». Vous danserez un Tush Push sur ce Country rock « Danny loves to Swing ». Melodies avec “Deeper in love” et “ Tonight “. Il nous offre également une danse chorégraphie en deux versions; danse Partner ou Line dance sur le Morceau « Mexican vacation » orientée Tex mex.

Voici un album qui nous confirme que J.C Harrisson a de belles années devant lui au service de la Country.

C’est une réussite, il mérite une place d’honneur parmi les espoirs de la Country de demain

Natif d’une famille où la musique occupait une place importante, J.C. Harrisson fut influencé dès son plus jeune âge par cet univers musical et c’est à l’âge de 10 ans qu’il a commencé à développer sa passion pour la chanson et la guitare.

A 15 ans, il entreprit une carrière dans le monde des chevaux. De cette expérience, il a trouvé son style musical, la Country Music Américaine. A partir de ce moment sa vie s’est transformée par la découverte de chanteurs tel : Garth Brooks, Alan Jackson, George Strait, Clint Black, Alabama, Hank Williams et bien d’autres. Ces légendes l’ont motivé à travailler fort afin de réaliser son plus grand rêve, devenir chanteur Country.

A l’âge de 21 ans, il était convaincu que les portes lui étaient grandes ouvertes et qu’il avait de grandes possibilités de réussite, alors il mis tous ses efforts à travailler son style et sa voix en pensant au futur qui l’attendait.

A 23 ans, sa carrière débutait par des spectacles qu’il effectuait un peu partout au Québec. A la fin de ses spectacles les gens l’acclamaient comme une véritable vedette country. Fier et encouragé, il entreprend de faire valoir ses talents dans la grande capitale de la musique country, Music Row, « Nashville ». Après sa première prestation, le public et la critique étaient unanime, une étoile venait de naître. Il a aussi été bien accueilli par les grandes compagnies de ce monde qui en demandaient toujours plus.

J.C. Harrisson continue son évolution car il croit vraiment qu’il a un don et c’est celui de chanter la « Country Music ». Etant un fonceur de nature, il est à la recherche de personnes croyant en lui et qui pourraient l’aider à percer en tant que relève par excellence de

la « Country Music » américaine.

COUNTRY COOKING

Le groupe belge Country Cooking aura l’honneur d’ouvrir la soirée de samedi Pour un groupe, démarrer un festival ce n’est pas toujours évident, le public n’est pas encore bien dans l’ambiance, c’est comme un vieux train à vapeur qui à besoin de quelques kilomètres de rails pour prendre son rythme de croisière. Le premier groupe, c’est bien souvent celui qui va donner l’ambiance du festival, c’est lui qui va ouvrir les festivités. Pour les organisateurs, il ne faut pas se tromper, ce départ est primordial. Cette année c’est à un groupe belge qu’incombe cette tâche, le groupe Country Cooking. Malgré l’enjeu que cela représente, nous devons vous avouer que nous ne sommes pas trop préoccupé car nous les connaissons bien et nous savons qu’ils assureront comme dans chaque manifestation où ils répondent présents.

Le groupe Country Cooking a souvent été remarqué pour ses prestations ultra dynamiques sur les scènes belges et ailleurs. Ces six musiciens ont su se crée un solide répertoire pour pouvoir s’adapter rapidement à des endroits différents et aussi aux divers goûts de leur public. Ces six bâtons de dynamites ont à leurs actifs plus de 120 concerts qu’ils ont amassés sur les deux dernières années, ils ont foulé les scènes de beaucoup de festivals.

La diversité de leur programme musical s’étale largement du bluegrass à la new country de quoi satisfaire un plus grand nombre de personnes et ça fonctionne puisqu’ils enregistrent un franc succès partout où ils passent.

Ils présenteront un show explosif haut en couleurs qui vous fera danser, chanter et taper du pied pendant 1h30. Nous avons comme dans l’idée que la 6ème édition du French Riviera Country Music Festival va démarrer fort.

APPALOOSA

Appaloosa est un groupe constitué d’une bande de vieux copains originaire du sud ouest de la France, dont le point commun est la passion pour la country music. Après avoir longtemps travaillés avec différents bands (Bootleggers, One way…) et accompagnés quelques pointures de la scène country (Cathy Chiavola, Randy Howard, Phil Edwards…), nos cinq bonshommes ont décidé de se réunir et de créer Appaloosa 5 ans plus tard, le groupe a déjà enregistré 2 albums et s’est produit aux festivals de Craponne et de Mirande.

Arpentant le sud ouest de la France et l’Espagne, Appaloosa s’attaque en 2002 à la conquête du reste du monde. En effet le groupe participera à la pluparts des bons festivals français et européens (Mirande, Niederbronn, Vallée Verte, Trevillers, Les Diablerets (CH), Cerexhe (B), Gouvy (H)…).

Depuis leurs débuts de carrières respectifs,!’éclectisme des genres musicaux pratiqués par ces 5 musiciens, apporte à ce band une grande palette variés en genre… Blues, swing, country et rock n’ roll nous donnent des rendez vous pour un voyage à travers le temps, rythmés et multicolores. De la « new country » à la Garth Brooks, au plus typé d’Alan Jackson , en passant par la country rock de Travis Tritt, de Tim Mc Graw, les mélodies de Keith Urban, les »sweet home Chicago » et autres / standards, Appaloosa distille avec rigueur un répertoire digne des meilleurs…

Très influencé par la new country (Garth Brooks, Alan Jackson, Vince Gill…), Appaloosa est avant tout un groupe très scénique et de l’avis général le groupe français marquant de ce début de millénaire, A ne rater sous aucun prétexte.

ANNABEL

C’est à croire que ce sont les anges qui ont aidé cette jeune Stéphanoise à descendre de son nuage pour voir le jour sur cette terre le 23 octobre 1974 lorsqu’on connait le sourire d’Annabel. C’est à croire que de bonnes fées se sont penchées aussitôt sur son berceau pour lui faire un bien joli don, lorsqu’on entend sa voix.

Une voix qu’elle gardera précieusement durant son enfance pour en faire très tôt son métier.

Une voix qui est la sienne, et que je ne comparerai avec aucune autre de la Country Music ou de la Folk Trad’

Si son parcours musical a commencé il y a une vingtaine d’années, les rencontres ont été toutes plus enrichissantes les unes que les autres, à commencer par celle des musiciens du fameux Groupe « Blues Family », plus précisément avec Gérard VEDECHE (Guitariste / Dobroïste) et son frère Alain (Chanteur / Guitariste), tous deux membres fondateurs de Blues Family. Et c’est avec Gérard qu’Annabel commence un véritable travail d’écriture et de compostion.

Dans la foulée, Annabel reçoit de Terry SMITH (Auteur-compositeur travaillant entre autres pour Johnny Cash, Alison Krauss, The Carter Family…) une cassette comportant une dizaine de titres spécialement écrits pour elle, après leur rencontre au Festival « Pop And Folk ».

Annabel retient déjà la chanson « Maybe A Mama is Praying » pour son premier album et conserve les autres perles rares envoyées par Terry pour le suivant.

Pour son 1er CD « Keep your mind changin’ « , Annabel s’entoure de musiciens tels que Thierry Lecoq – le violoniste français de la Scène Country – ou André Derennes – bandjoïste réputé pour la beauté de son style… unique en son genre – .

La Direction Artistique de l’album est confiée à Gérard VEDECHE dont les arrangements soignés et novateurs soulignent avec maestria la personnalité des compositions et celle de l’interprétation d’Annabel.

Au fil de ses prestations scéniques, Annabel se produit avec des artistes tels que le Groupe ALASKA, Jean-Yves Lozach avec qui elle signe plusieurs représentations à Euro Disney.

Les plus grands joueurs de Pedal-Steel semblent d’ailleurs tous « enchantés » de partager le talent d’Annabel sur scène , puisqu’après Jean-Yves Lozach, c’est au tour de Lionel Wendling de la plébisciter pour un concert en duo à Tullins en juillet 99 avant de la retrouver pour quelques titres (avec Gérard Védèche) en avril 2002 pour la 6 ème soirée Country à Heyrieux, où il était venu en invité surprise… pour tout le monde…

L’enfant « bénie des Dieux » qu’était Annabel est d’ores et déjà la Demoiselle française de la Country Music et du Folk Trad’ au niveau international.

Elle enchaîne les festivals de Cerexhe (Belgique), le Pop And Folk (St Romain Le Puy), Scènes d’Automne (Cambrai), le Off de Craponne sur Arzon, le Festival de Vauréal (Ile de France).…

Parmi les moments forts de sa carrière, il y a le duo avec Graeme Allwright sur « La ligne Holworth » au Festival 98 de Cambrai et une chanson en français accompagnée par Jean-Félix Lalanne et un orchestre de 28 cordes.

Son aventure musicale ne s’arrête pas là, puisque Charlie Mc Coy demande à Annabel d’assurer l’ouverture de toutes les représentations de sa dernière tournée française en octobre 99 où la chanson « Wayfaring Stranger » interprétée en duo fut l’un des moments « magiques » de chacun de ces concerts donnés dans la France entière.

Autres duos marquants dans la vie artistique d’Annabel, ceux faits avec Liane Edwards, tant en concert que sur CD. Il s’agit là d’une grande complicité amicale qui n’est pas prête de se terminer…

C’est pendant ce parcours qu’Annabel a su montrer à son public comment elle sait marier son énergie et sa sensibilité, avec sa présence scénique presqu’encore angélique et sa voix qui lui est bien personnelle. C’est peut-être la raison pour laquelle je vous disais que je ne comparerai la voix d’Annabel avec aucune autre de la Country Music ou de la Folk Trad’.

Je ne pouvais terminer ma chronique sans vous livrer les quelques détails sur le dernier « enfant musical » d’Annabel. Je veux parler de son second album « By my side » : 11 titres dont 3 reprises, avec parmi ces 8 compositions originales, quelques textes de Liane Edwards, un texte en français, des musiques d’Annabel, et bien sûr des arrangements signés Gérard Védèche dont lui seul a le secret…

Avec ce second album, cette Jeune chanteuse Française confirme et poursuit ce qu’elle nous avait déjà fait « entendre ». Forte de son expérience acquise durant ces dix dernières années : Annabel écrit « By my side » qui se veut traditionnellement différent. Ite choix instrumental est acoustique, les compositions sont écrites dans un esprit novateur tant par les thèmes abordés que par les arrangements musicaux.

Même si les langues françaises et anglaises s’y côtoient et les styles musicaux se mélangent, Annabel reste avant tout une artiste à l’attitude folk / country. Il y a quelques temps déjà que Charlie Mc Coy a demandé à Annabel d’assurer l’ouverture de toutes ses représentations Françaises et européennes et la chanson WayFaring Stranger qu’ils chantent en duo est devenue un des moments les plus attendus pour les spectateurs.

JACKSON MACKAY

Jackson MACKAY parcourt l’Europe pour votre plus grand plaisir. La musique de ce chanteur trouve son inspiration dans le répertoire traditionnel et actuel de la musique australienne et d’Amérique du Nord. Les compositions de Jackson ne ferment aucune porte et le spectateur est en permanence invité à partager les itinéraires de voyage de ce chanteur.

Découvrez avec lui les aventures d’un monde fantastique ou la musique se mêle aux personnages pittoresques du bush et croise les influences électriques de la ville. Tour à tour grave puis drôle, en homme simple, il vous ouvrira son cœur. Jackson laisse derrière lui la trace d’un chanteur sympathique, doué d’un solide humour et dont le talent n’a pas altéré sa proximité avec le public. Le succès remporté par ce chanteur en Allemagne et en Suisse est en lui seul un gage de qualité.

Jacson Mackay a été l’invité de plusieurs festivals européens ainsi que de nombreuses radios.

CARAMELLA

Après les Etats Unis, le Danemark, la Hongrie, l’Autriche, la Turquie, l’Allemagne et la Suisse, les danseurs et danseuses du groupe Tchèque CARAMELLA débarquent pour la première fois en France le 18 Novembre 2000 à Roissy en Brie. Cette troupe professionnelle pratique le Clogging une spécialité très populaire aux USA, mais inconnue en France. Ils sont tellement bon que les Etats Unis les reçoivent régulièrement. Rien à voir avec la Line Dance que nous voyons ici, ils nous font découvrir le Buck, l’Irish Tap Dance, l’Hoedown, le Singsing calls, la danse Ecossaise, etc etc…

Créée en 1984 à Prague CARAMELLA s’est produit dans l’Ohio, le Colorado, Salt Lake City, à Las Végas, en Arizona, au Kansas, en Oklahoma, bref Cagnes-sur-Mer s’ajoute à cette liste impressionnante.