Partager sur les réseaux sociaux
  •  

10ème FRENCH RIVIERA COUNTRY MUSIC FESTIVAL

Pour la 10ème année consécutive, l’Association pour la Promotion de la Country Music en région PACA (APCM PACA) organise son FRENCH RIVIERA COUNTRY MUSIC FESTIVAL. Cette année, ce sera les vendredi 1, samedi 2 et dimanche 3 août 2008 au Parc des Canebiers Sud à Cagnes-sur-Mer (06800).

Son Président et organisateur, Gérard Vanderborck, définit le festival de la manière suivante : « Depuis le début nous mettons tout en œuvre pour que notre festival soit celui de la synergie musique et danse country. La musique Country et son complément indispensable qu’est la danse Country sont devenus des phénomènes exponentiellement croissants que plus personne ne peut ignorer. ».

C’est au cœur de la Côte d’Azur, entre Nice et Cannes, qu’est née l’ APCM PACA., première association dans le département à lancer des activités liées à la musique country et à la danse country. pionniers en la matière sur notre French Riviera.

Son très remarquable groupe de danseurs, les  » Country Dancers «  de Cagnes-sur-Mer, ont été les pionniers en la matière sur notre French Riviera.

Pourquoi le Country Music Festival sur la French Riviera : Parce que cette merveilleuse région ensoleillée est chaque année le siège de très importants festivals musicaux , citons entres autres les deux célèbres Festivals de Jazz de Nice et de Juan-les-Pins. Afin de compléter ces festivals de musique américaine, il fallait un festival de musique country. C’est ce qui a été fait.

Les objectifs du French Riviera Country Music Festival de Cagnes-sur-Mer sont depuis le début :

la découverte des multiples facettes et de la richesse de la musique Countr

la découverte de nouveaux talents internationaux

La découverte de talents Français

la découverte de nouveaux talents de la région PACA

Cette année, le programme fait une place importante à la musique et à la danse country. Des artistes américains tel le fiddle Texan John Permenter, le mythique Burrito Deluxe avec Carton Moddy qui a animé le Billy Bob’s de Disney pendant de longues années, et le Country Songwriter David Waddell seront présents à Cagnes, sans oublier le Western Swing avec le groupe hollandais Ranch House Favorites

Pour les danseurs, en plus des artistes déjà cités, l’excellent groupe Chattahoochee et les régionaux Mainstreet animeront les journées destinées aussi à la danse, puisque pour la première fois le festival accueillera les « Premières Journées Nationales de la Country Dance et Line Dance.

Ainsi seront présents des danseurs de toutes les régions de France. En tout, ce sera 16 heures d’ateliers de danse, 16 heures de rencontres, et 18 heures de festival de musique, de danse, et de spectacles, qui seront proposés aux congressistes et au public.

Pour la première fois, la rédaction du magazine anglais « Linedancer » viendra en France pour participer activement à cet événement, avec Betty Drummond, fondatrice et éditrice du magazine, et également enseignante de danse, Steve Healy, Dance Editor et spécialiste mondial de la Line Dance et Laurent Saletto, français d’origine et rédacteur en chef adjoint de Linedancer.

La Francophonie sera représentée par Guylaine Bourdage, chorégraphe Québecquoise qui possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la danse et de l’enseignement.

La nouvelle structure créée NTAFS présidée par Véronique Guint, représentant NTA (National Teachers Association), avec Maureen Jessop, David Linger, Robert Wanstreet, et de nombreux membres de la Fédération, commissions de région et partenaires Français seront sur place pour vous renseigner et participer aux Workshops.

L’ouverture du festival a lieu le Vendredi 1er Août à 19h30 au Parc des Canebiers Sud, avec deux concerts : Chattahoochee et John Permenter, entrecoupés de danse libre animée par DJ Denys, présentateur et animateur renommé, enseignant de danse et président de la région PACA FFCLD.

Le samedi, l’accueil des participants et la remise des programmes du congrès à lieu à 10h dans l’espace du festival.

Plusieurs salles sont prévues pour les ateliers de danse, les rencontres, les colloques, avec les divers intervenants, jusqu’à 16h30, où les participants se retrouveront dans l’enceinte du festival pour de la danse et les concerts de Ranch House Favorites, David Waddell et Carlton Moody – Burrito Deluxe.

Le Dimanche est une journée spéciale danse, puisque après la fin des colloques, à 16h, débutera une soirée « spéciale danse », avec DJ, Démos, et concerts avec Chattahoochee et Mainstreet.

Enfin signalons aussi la présence pendant le festival de l’association nationale HANDI LINE qui œuvre à l’initiation, au partage et à l’enseignement de la danse country pour les personnes à mobilité réduite.

Handiline, partenaire du festival, fera plusieurs démonstrations de danse country durant le week end.

Pendant les 3 jours l’animation et la présentation du festival est assurée comme l’année dernière par DJ Denys, Président de la FFCLD région PACA et président de l’Association Eagles Stars.

 

LES ARTISTES

David Waddell

David Waddell, né en Caroline du Sud, a commencé sa carrière professionnelle en 1968 avec The Platters.

Au début des années ’70, il s’est installé à Nashville où, dans pendant dix ans, il s’est produit avec, notamment, Townes Van Zandt, Billy Joe Shaver, Kathy Matea, Willie Nelson, Don Everly, Richard Dobson, J. D. Sumner And The Stamps, Stella Parton, J. J. Cale , Marshall Chapman, Bobby Whitlock (Derek And The Dominos), George Cummins (Dr. Hook), Pat McLaughlin, Doug Dilliard, The Memphis Horns, Dicky Betts, Roy Buchanan, Dan Penn / Spooner Oldham et Lonnie Mack.

 

Puis, suite à une tournée californienne avec J.J Cale, il s’installa à Austin, au Texas. Là-bas, il joua avec ses vieux amis Billy Joe Shaver et Townes Van Zandt et travailla pendant deux ans avec l’un des géants de la guitare, Lonnie Mack. Il se lia d’amitié avec Blaze Foley, avec lequel il se produisit dans « Live at the Outhouse ».

Le groupe « The Characters » fut fondé et sorti son premier album, « Act I », avec Calvin Russell. Puis suivit « Crack in time », sous le nom de Calvin Russell. Avec Gary Craft, ce furent cinq albums qui virent le jour. Pendant cinq ans, ils tournèrent plusieurs fois en Europe, avec beaucoup de succès. De retour à Austin, David Waddell joua sur deux CDs de Pat Mears, qu’il produisit, ainsi que sur deux CDs de Rich Minus et autant de galettes du suisse Jimi Hofer. Il chanta la chanson « Big Cadillac » sur le volume II du CD en honneur de Blaze Foley.

Ensuite, vinrent trois CDs avec The Keepers et « Texas Tattoo » avec Jesse Taylor. Avec Billy Joe Shaver, David Waddell écrivit le titre « Mother Trucker », qui apparut sur les albums « Highway of Life » et « Rig Rocks ». En 1999, la chanson « Scarlet Song » fut interprétée par Sheri Frushay qui gagna ainsi le prix ICMAG dans la catégorie « Meilleur artiste ». D’autres titres de David Waddell furent repris par plusieurs artistes, dont Jimmy Lee Jones, les Skeeters, Johnny Napp ou encore l’excellente Melissa Sellers, avec le duo « Talk of the Town ». Il a également produit l’album « In the beginning » de Townes Van Zandt, tandis que son premier album solo vit le jour en 2004, avec le titre « Last one to know ».

En octobre 2005, David a fondé le label « Waddell Hollow Records » avec son frère Leland; cette boîte a notamment sorti l’album de Blaze Foley « Wanted More Dead than Alive », qui a rejoint le top des charts texans.

Depuis 2006 David Waddell habite en Allemagne, au lac de Constance. Il joue solo ou avec son group `Hellbound Train´.

David Waddell travaille également sur son nouveau CD, qui sera enregistré à Nashville et qui sortira probablement au mois de juillet, sur son propre label.

David Waddell fera l’honneur de participer avec son groupe « Hellbound Train » au 10ème French Riviera Country Music Festival de Cagnes-sur-Mer le samedi 2 août 2008

  •     one more dollar

Carlton Moody & Burrito Deluxe

Membre fondateur des Moody Brothers, Carlton Moody a mené ce groupe familial de musique country devant la scène internationale. Durant ces années, le groupe a été nommé deux fois aux  »Grammy Awards », et a reçu trois  »country music awards » internationaux ; Il a souvent été distingué, notamment en se produisant au Grand Ole Opry, à la Maison-Blanche et à Disneyland Paris, en France (où il s’est produit très régulièrement depuis 1992).

Carlton avait déjà imprimé son empreinte comme interprète solo avant de former un groupe avec ses plus jeunes frères, David et Trent. Les trois  » Moody’s  » débutent leur carrière dans les années 60’s et’70s en chantant de la musique gospel dans l’émission de télévision locale de leurs parents à Charlotte, en Caroline du Nord. À l’âge de 7 ans, Carlton apprend à jouer de la guitare, bien qu’il précise ne s’y être mis  »sérieusement » qu’à l’âge de 9 ans . Si le banjo, la mandoline, le dobro, le violon et le piano, bref tous les instruments à cordes, lui sont devenus familiers, il ne prétend aucunement être un batteur.

Il confie :  » J’ai commencé ma carrière solo lorsque j’avais 16 ans et cela pendant plusieurs années. À l’université de Charlotte -Caroline du Nord-, au milieu des années 70’s, j’ai fait la première partie de Jimmy Buffet avant qu’il ne forme son  » Coral Reefer Band « . Il était venu en ville pour trouver ses musiciens. J’ai joué dans plusieurs endroits avec lui. C’était vraiment agréable. En même temps, j’ai monté un groupe de bluegrass ; on a joué dans des parcs à thèmes en Caroline du Nord, comme Carowinds. Ont fait partie de ce groupe de grands musiciens, tels que Terry Baucom, qui plus tard a travaillé avec Ricky Skaggs. À la fin des années 70’s et au début des années ’80s, David et Trent s’étaient assez perfectionnés pour commencer à travailler avec moi, et c’est ainsi que nous avons commencé les tournées en tant que  » Moody Brothers « 

Sponsorisé par le Département du Tourisme de Caroline du Nord, Carlton fait sa première incursion sur la scène internationale en 1981, menant son groupe de bluegrass sur la tournée  » Friendship Force » pendant six semaines, au Brésil.

Parallèlement, les Moody Brothers nouvellement formés commencent l’enregistrement d’une série d’albums de country music pour le label Lamon records. Leur quatrième album,  » Cotton Eyed Joe « , fait l’objet, malgré une forte concurrence, d’une nomination au  »Grammy’s » dans la catégorie  » best country instrumental performance » en 1985. Quatre ans après, l’album  » The Great Train Song Medley  » leur offre leur seconde nomination aux Grammy’s dans la même catégorie.

Les  » Moody’s  » débutent leur carrière européenne au début des années 80’s en accompagnant George Hamilton IV, vedette du Grand Ole Opry -originaire, comme eux de Caroline du Nord- Leur dynamique mélange de folk, country, western et de bluegrass est tellement apprécié qu’ils entament une tournée européenne en tant que groupe. La même année, ils commencent à faire quelques apparitions sur la scène du Grand Ole Opry. Cela durera jusqu’en 1992 -année de leur contrat qui les lie avec l’équipe de Disneyland, Paris.

En 1986, les Moody’s, en vrais globe-trotters sont honorés par une nomination comme  » meilleur espoir international de la country music  » . Ils transforment rapidement cet espoir en étant nommés  »meilleur trio international » pour les 3 années suivantes »(ICM). Toujours en 1986, le groupe se produit au festival Intercountry à Prague, en Tchécoslovaquie. Leur prestation attire l’attention de Jiri Brabec, un artiste tchèque country très populaire. Deux ans plus tard, Brabec et son groupe,  » Country Beat « , rejoignent les Moody Brothers pour enregistrer l’album  » Friends for Czechoslovakia  » pour le label tchécoslovaque Supraphon, distribué aux Etats Unis et en Europe de l’ouest par Lamon Records -album certifié disque d’or pour s’être vendu à plus de 100.000 exemplaires-.

Depuis 1988 les Moody Brothers sont porte-parole pour l’organisation  » Take Pride In America « . En raison de leur implication dans cet effort de conscience publique, ils sont invités deux fois à la Maison Blanche, une fois sous la présidence de Ronald Reagan, l’autre sous celle de George Bush.

 

Carlton aime autant célébrer les  »traditionals » que mettre en valeur ses versions plus modernes de certains morceaux consacrés. Il enregistre l’album  » Meet me in Paris  » qui possède toutes les saveurs d’un véritable album country. Sa voix fluide et claire aime rappeler le temps passé, (« Old Drive In »), les amours difficiles (« State of Tennessee, » « If I’d Have Only Listened To Her, » « Rebound, » « I Won’t Play Second Fiddle, » « Shannon »), les amours heureuses (« Meet Me In Paris, » « Cowboy Moon, » « Tip Of My Tongue, » « I’ll Be Right Here Lovin’ You »), la dure vie des tournées (« One For The Road »), le bienfait des morceaux qui font danser le public (« Two-Step Recovery, » « I’ve Got Your Number ») et pour couronner le tout, présente une excellente version d’un fameux  » traditional « , « Shady Grove. »

Après la sortie de  » Meet me in Paris « , Carlton décide de se consacrer à un projet pour les enfants. Ses chansons de cow-boy destinées aux plus jeunes, renoue avec la tradition dans laquelle on raconte des histoires sur une musique folk. Son plaisir de jouer pour les enfants l’incite à prendre la route pour jouer dans des écoles ou des centres culturels et artistiques.

Un autre projet, plus récent le fait se rapprocher de Sneaky Pete Kleinow, ancien membre des  » Flying Burrito Brothers « , et de Garth Hudson, un ex. du groupe  » The Band  » pour former  » Burrito Deluxe « . Le groupe sort  » Georgia Peach « , un album dont le style est décrit comme de la  »musique country qui retrouve ses racines au milieu d’une révolution ». On résume assez bien sa présence dans cette phrase  » … il a dans la voix tout ce qui pourrait faire pâlir d’envie un étalon qui porterait une chemise blanche et un chapeau de cow-boy,… « . Moody est capable de faire passer dans ses chansons de la douceur ou encore de l’aigre-doux, selon ses envies.

Carlton Moody connaît mieux que tout autre artiste country les riches territoires de la musique entre Paris, France, et Paris, Tennessee, puisqu’il les a tous fréquentés.

  •     Disciples of the truth

John Permenter, le violon du Texas

John Permenter est un chanteur et joueur de violon qui nous vient du Texas. Chaque année, il  passe quelques mois en Europe, principalement en Hollande, Angleterre ou Scandinavie, où il se produit dans les clubs ou festivals. Cette année, il a décidé de descendre un peu plus bas dans son périple européen et de venir jusqu’à Cagnes-sur-Mer rencontrer les fans français de Music Country. Il enregistre également en studio pour d’autres artistes de manière régulière.

John a forgé son expérience dans les Honky Tonks Halls de danse à travers le Texas, particulièrement dans les villes de Houston, d’Austin et de San Antonio. Pendant plusieurs années, il a voyagé avec Johnny Bush en tant que « front man », Clint Black et son groupe. Il a travaillé en tant que sideman pour des artistes tels que Moe Bandy, Johnny Lee, Dolly Parton, Branson Gospel Hour ou encore Jennifer Wilson.

Il s’est également produit avec plusieurs artistes européens bien connus comme Dez Walters, Glen Mitchell, Daniel O’Donnell, Mary Duff et Brian Cole ou encore plus récemment, Jackson Mackay !

A Austin au Texas, John est très actif sur la scène locale et fait régulièrement le bœuf avec Dale Watson et d’autres groupes du cru.

John Permenter a traversé tous les Etats-Unis, durant 5 ans, au sein de la célèbre tournée « Country Hall of Fame Tour » Et il en a fait voler des Stetsons !

En 2008, John fait sa tournée avec le Jackson Mackay Band.

  •     We-are-from the

Ranch House Favorites

Bien que la musique country contemporaine en France et peut être aussi dans certains pays d’Europe semble être dominée par le phénomène Line Dance, la véritable musique Americana existe encore … elle s’appelle « Ranch House Favorites ». Créé en 1992 et influencé par les grands groupes Western Swing des années 40 – 50, le groupe vise à atteindre un son qui est à la fois authentique et intemporelle.

Au fil des ans, le groupe a grandi pour devenir un des meilleurs groupes de Western Swing européens capable aussi d’avoir sa clientèle de danseurs. Donc, si vous êtes d’accord pour nous accompagner dans un voyage sentimental et retrouver des artistes légendaires comme le Cowboy chantant, Roy Rogers, les troubadours du hillbilly Hank Williams et Ernest Tubb, le père du bluegrass Bill Monroe et le roi du western swing Bob Wills, il est temps de commencer ce voyage avec nous.

Tous habillés dans le style d’époque, ils sont là pour faire revivre avec vous ces grands moments de la Country Music aussi bien amplifiée qu’acoustique.

Entre autre notre CD « Back to Texas and other Hillbilly Songs » contenant 15 titres résume bien notre style musical. On y trouve des grands morceaux du Hillbilly traditionnel comme « Riders in the Sky » et « Blue Moon of Kentucky », des originaux tels que la chanson du titre de l’album « Back to Texas » et bien sûr des morceaux bluegrass. Le « Country & Western » et le « Rockabilly » est aussi omni présent dans notre répertoire.

Au fil des ans, le « Ranch House Favorites » a visité une variété de pays et ils ont partagé la scène avec des artistes de renom tels que Bobby Bare, South Mountain, Dale Watson & his Lonestars, Buddy Miller et sans oublier le « King of Honky Tonk-Swing » Hank Thompson.

  •     In the Jailhouse

Chattahoochee

Tout commence en avril 2005 lorsque le groupe, à peine fondé, participe au 1er Tremplin des Nouveaux Talents de la Musique Country à Disney Village et remporte la 2e place, le prix « Révélation ».

La fin 2005 est marquée par un passage au « Temple Français de la country music » : le Billy Bob’s.

2006 conduit le groupe sur la route des bals, festivals et autres rassemblements américains, ce qui lui apporte une bonne expérience du public français de country music.

Ce n’est que début 2007 que CHATTAHOOCHEE constitue sa formation actuelle, composée de 2 guitaristes, un bassiste, un violoniste, un pianiste, un batteur, deux choristes et toujours Nasly, au chant lead.

Devant la demande insistante du public, en juin 2007, CHATTAHOOCHEE enregistre son premier cd de reprises, un 8 titres : « First ».

L’été 2007 marque un tournant décisif pour le groupe : après un passage très remarqué au Festival de Berck-sur-Mer, le groupe remporte un vif succès auprès du public, 4 jours consécutifs, sur la Grande Scène du Festival International de Country Music de Mirande. Une belle performance !

D’autres festivals suivent (Chartres, Aizenay…) et le public répond toujours présent.

Les grandes influences du groupe sont marquées par des noms tels que les Dixie Chicks, Travis Tritt, Alan Jackson, Gretchen Wilson, Faith Hill, ou encore Joni Harms, Sara Evans…

Le choix du répertoire, varié, dynamique, à tendance « new-country », promène le spectateur de la honky-tonk, au western-swing en passant par le blue-grass … Bref, le choix des reprises a soigneusement été fait pour éviter le moindre instant d’ennui auprès du public, qu’il soit danseur ou simple spectateur !

Nasly a une vraie présence sur scène et un contact exceptionnel avec son public.

Les projets pour 2008 : travail, compositions personnelles, préparation d’un deuxième cd, et biensûr, participer à un maximum de festivals en France et à l’étranger avec l’idée, toujours, de préparer chaque concert comme un véritable « show».

Nasly and CHATTAHOOCHEE espère partager sa passion pour cette musique avec le plus large public possible !

  •     Long time gome

Mainstreet

C’est en 1991 que MAINSTREET est crée par Laurent SALORT, Lionel de MEY et Yves PAOLETTI dit « BIGSMILE ».L’orientation musicale est plutôt « blues rock » avec une teinte de Rock sudiste et quelques titres de Lynyrd Skynyrd et Allman Brothers Band font déjà partie du répertoire. Malgré de nombreux concerts et une notoriété locale importante, le groupe se sépare en 1999Ce n’est que fin 2002 que MAINSTREET se reforme, mais cette fois pas de blues, uniquement du SUDISTE pur et dur: LYNYRD SKYNYRD, ALLMAN BROS, MOLLY HATCHET, POINT BLANK, SWEET VINE, LAIDLAW…ce qui vaut au groupe d’assurer la première partie de BERNARD ALLISON à l’ Oméga LIVE de TOULON en compagnie d’un nouveau chanteur, Olivier TURQ(ex Mister MOJO), qui vient épauler Laurent et jouer de la magie de l’harmonie vocale, et de 3 nouveaux guitaristes( et oui comme Skynyrd ! )à savoir David GRIMAUD, Laurent HAID et Xavier GOMEZ. Puis une légère déviation vers le country rock courant 2004 permet au groupe de se faire connaitre des country linedancers lors de quelques soirées endiablées. En 2005 c’est l’arrivée de Rémi « SUNRISE » LEBORGNE à la basse. Puis l’arrivée d’un presque nouveau style pour le groupe, la « NEW COUNTRY » trouve sa place tout naturellement au milieu de ce répertoire avec des titres de TRACE ADKINS, TOBY KEITH, TRENT TOMLINSON, KEITH ANDERSON, MONTGOMERY GENTRY… Les soirées country, linedance, festivals country, bikers se succèdent, l’enregistrement d’un CD Démo en studio vient conforter l’engouement présent. En 2008, MAINSTREET participera au festival country de Mirande en juillet et au French Riviera Festival de Cagnes s/mer en aôut, entre autres « fêtes du cheval » et « festivals country ».Il ne reste qu’ un album de compos que MAINSTREET ne nous a pas encore sorti, mais de source sûre, ils y travaillent…pour noël?

  •     Mainstreet God Bless Texas