Plongeant ses sources profondes dans les folklores irlandais et anglais, la musique Country est née dans la région des montagnes Appalaches au cours du 18ème siècle. Créé par les immigrants anglais et irlandais, ce nouveau style musical très imprégné des folklores anglo-saxons s’est , au fil des années, considérablement enrichi et diversifié sous l’influence de nombreux autres styles musicaux populaires. Devenue très populaire aux États-Unis, elle évoque l’histoire américaine, notamment la Conquête de l’Ouest, et devient une des musiques les plus appréciées. Cependant, subissant les influences de la diversité culturelle américaine, son évolution a connu des formes multiples et riches de la confrontation avec d’autres styles musicaux. La Country music a donc une histoire complexe et elle est en constante évolution : il n’ y a pas ‘ une country music ‘ mais de multiples courants qui vont de la ‘Old time ‘ (ancien temps) à la ‘Country and Western’ d’aujourd’hui. Il est donc audacieux de tenter une véritable classification : voici cependant les grands courants généralement admis:
La Old Time Music
Origine et interprètes: depuis le 18ème siècle. Jimmy Rodgers (1920) Style: musique folklorique irlandaise Particularités : musique à base de violon, mais sur un tempo syncopé.
C’est bien évidement avec l’arrivée massive des immigrés irlandais et anglais du 18éme siècle que s’est développé ce nouveau genre musical qui va devenir le berceau culturel des racines et du folklore nord-américain. Littéralement » la musique du vieux temps », la  »Old Time Music » s’est développée vers la fin du 18siècle dans le massif des Appalaches à l’Est des États-Unis. La musique « rurale » (Country) est née dans le Sud des États-Unis , dans la région des plantations et du mélange de populations venues d’horizons très différents avec chacune ses propres traditions : irlanda is, écossais, anglo-saxons, mais aussi espagnols, français, indiens, polonais, italiens et esclaves africains. La musique était jouée le plus souvent au violon et empruntait ses rythmes aux différentes danses dufolklore irlandais, enrichie des autres musiques populaires , et jouée sur des tempos très syncopés tels qu’on peut les retrouver dans d’autres folklores européens (tzigane par exemple). C’est à l’aube du 20ème siècle qu’apparaît le terme ‘Hillbilly music’ ou la musique des habitants des collines : musique des ‘péquenots’, terme employé, au cours des années 1920, par l’industrie naissante du disque qui utilise l’appellation Hillbilly pour les enregistrements destinés au public rural et blanc des États du Sud. Les premiers disques furent enregistrés à New-York par deux violonistes le 30 juin 1922, puis par la Carter Family et Jimmy Rodgers en 1927. Mais le genre musical va connaître avec Jimmie Rodgers, plus tourné vers le blues et qui introduit la technique du «yodel» une évolution conséquente….
Le Blue Grass
Origine et interprètes : l’initiateur serait Bill Moroe (USA) Style : musique traditionnelle populaire du Kentucky Particularités: musique jouée avec des instruments à cordes : guitare sèche, banjo, violon, contre- basse, … sur de nombreux accords de blues (d’où son nom).
Des simples airs nostalgiques chantés par les premiers pionniers irlandais du début du 18eme siècle à la véritable industrie du disque de Nashville en ce début de 21éme siècle, l’histoire de la Country Musi c’est fortement liée à celle des États-Unis. Cette histoire peut se lire comme une légende… l’histoire en musique des États-Unis : aujourd’hui, intéressons-nous à la deuxième étape:  la musique que l’on a surnommé le Blue Grass!. Dans les années 20 Jimmy Rodgers et la famille Carter ont offert leurs lettres de noblesse à la musique Country des pionniers qui devînt la  »Old time music’. La Country Music n’est pas un genre musical figé : elle va être très influencée par le tourbillon des styles musicaux qui vont prendre naissance avec l’industrie du disque et l’avènement de la radio, celle-ci va grandement contribuer à l’évolution de la musique. Dans les années 30-40, c’est d’abord Hank Williams connu comme l’un des plus grands chanteurs de Country qui va apporter une tonalité ‘godspel’ à ses propres créations ( « Cold, Cold Heart » et « Your Cheating Heart »…). Mais c’est surtout le Blues qui va exercer une influence majeure sur la plupart des musiques de l’art populaire américain : aussi bien sur la country de Jimmy Rodgers que sur celle de Hank Williams: c’est Bill Monroe qui va représenter ce nouveau mouvement, le
Bluegrass est né. Variante un peu ‘campagnarde‘ le Bluegrass va trouver ses plus grands fondateurs avec Billy Monroe, qui va introduire la mandoline et Earl Scruggs le banjo, en complément des instruments traditionnels, guitares et violons.
La Western Swing
Origine et interprètes: années 1930, Bob Wills et Milton Brown Style: musique folklorique Particularités : musique à base de violon, elle est fortement imprégnée de jazz.
rappel : des simples airs nostalgiques chantés par les premiers pionniers irlandais du début du 18eme siècle à la véritable industrie du disque de Nashville en ce début de 21éme siècle, l’histoire de la Country Music est fortement liée à celle des États-Unis. Cette histoire peut se lire comme une légende… l’histoire en musique des États-Unis : aujourd’hui, intéressons-nous à la quatrième étape: la musique que l’on a surnommé le Western Swing ! Western Swing de Bob Mills. Après le renouveau de la Country Music dans les années 20 dans le style le plus traditionnel (la ‘Old Time Music’ de Jimmy Rodgers, l’influence du blues va être déterminante dans l’évolution de cette musique populaire. Deux grands courants se distinguent alors : le Bluegrass de Billy Monroe avec l’introduction de la mandoline et le ‘Western Swing’ de Bob Wills.
L’influence … western ….
La Country Music fait partie intégrante du folklore américain : à ce titre elle est le reflet de son histoire. Si elle a trouvé naissance dans le Sud des Appalach es elle va rapidement prendre des tonalités ‘cow boys’ et devenir le style ‘Western’ par excellence : les cow-boys convoyeurs de troupeaux, du Texas notamment, vont chanter, les complaintes relatant la vie des pionniers de la conquête de l’ Ouest dans les veillées autour du feu de camp, accompagnés de violons et de guitares. Cependant dès 1925, les artistes, tels Carl T. Spragve et le célèbre Ken Maynard, (acteur de Western) vont, avec l’avènement du cinéma parlant, créer un nouveau style : le ‘Western folklsong’ représenté par les « Singing Cow Boys » de Ken Maynard, puis de Gene Autry ( années 30 et 40 ). L’influence swing … Rappelons que parallèlement à ce style Western, (il est bien évident que tous ces styles Country ne se sont pas strictement succédés mais on largement coexistés ), Bill Monroe développa le style Bluegrass c’est à dire une Country influencée par le Blues. C’est à la même époque que Bob Wills va faire considérablement évoluer la Country Music par l’introduction progressive de nouveaux instruments mais surtout par les tonalités fortement imprégnées de jazz. Le ‘Western Swing‘ est né ! L’introduction de nouveaux instruments, saxophone, batterie, venant du jazz, va apporter à la Country une très forte connotation ‘swing’: Bob Wills et surtout Milton Brown peuvent être considérés comme les fondateurs de cette « moderne country ». Cette évolution est vraiment fondamentale pour la Country Music car elle va donner naissance à de multiples courants : Rockabilly, Honky Tonk, Hillbilly Boogie… mais ceci est une autre histoire.
Le Cajun
Origine et interprètes : Cette musique a été créée par les français d’ Acadie (Canada), qui, chassés par les Anglais se sont réfugiés en Louisiane. Style: musique populaire Particularités elle est essentiellement jouée avec les instruments que les immigrés avaient pu emportés avec eux : on y retrouve ainsi les violons mais aussi l’accordéon.
Cette musique est née fin du XVIIIe siècle, mais fut influencée tout au long de son histoire. La musique cajun est un mélange de genres musicaux et d’influences culturelles. Ses racines puisent dans le vieux folklore français des Cajuns, mais s’étendent aussi dans la musique américaine, amérindienne, allemande, espagnole et africaine. Les colons français installés dans la province canadienne d’Acadie en 1604, furent déportés par les Anglais au milieu du XVIIIéme siècle trouvant refuge en Louisiane dans les marécages (ou Bayous) de la région de LAFAYETTE. La Louisiane devenant américaine en 1803 le peuple cajun maintint la tradition musicale : l’instrument traditionnel était à l’origine le violon, mais l’accordéon diatonique s’est vite imposé au début du 20è siècle. C’est en 1928 que les premiers disques de Cajun Music furent enregistrés par Joseph FALCON notamment les célèbres « LAFAYETTE » et « THE WALTZ ». A l’origine inspirée du folklore Français, la Cajun Music assimila successivement les influences des cultures musicales avoisinantes : utilisant outre l’accordéon , le fiddle du Western Swing et les rythmes du Blues, du Rock de la Nouvelle-Orléans, mais en conservant dans le répertoire des valses et balades. La Cajun Music connaît deux styles : le Cajun proprement dit (traditionnel) et le zydeco (style ‘haricot’) de Clifton Chenier dont le célèbre « Joe Blon » d’Harry Choates est reconnu comme un des plus grands succès de la Country Music. De nos jours cette musique connaît un véritable essor et fait partie intégrante des musiques régionales d’Amérique du Nord. Il existe un nombre important d’artistes et d’interprètes de ce style musical: Zacharie Richard, Alfonse Ardoin, Dennis McGee, M ichael Doucet, Sady Courville, Bee Deshotels, Wallace Read, Milton Molitor, Alex Broussard, Doc Guidry et bien d’autres encore! Mais la chanson la plus célèbre consacrée aux habitants des Bayous est sûrement « JAMBALAYA » de Hank Williams dont la paternité des paroles fut également revendiquée parMoon Mullican… : ce dernier fit un succès avec « NEW JOLE BLON ». On peut dire que Williams et Mullican furent les précurseurs du ROCKABILLY et du Rock’n’Roll.
Le Rockabilly
Origine et interprètes : années 50-60, développé avec le succès des interprètes comme Elvis Presley, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis, Carl Perkins … Style: influence de la musique populaire rythmée ( Rock) Particularités: le tempo est donné davantage par la contre-basse que par les percussions (batterie).
Le Honky Tonk
origine et interprètes : Hillbilly Music (Hank Williams) Style: influence très grande de la musique Rock’n Roll Particularités musique tirant son origine du milieu campagnard et qui au fil du temps se modernise, en arrivant dans les villes, par l’introduction des sons électriques (guitare) accompagnant des chansons populaires très appréciées dans le monde.
Après le renouveau de la Country Music dans les années 20 dans le style le plus traditionnel (la ‘Old Time Music’ de Jimmy Rodgers, l’influence du blues va être déterminante dans l’évolution de cette musique populaire. Deux grands courants se distinguent alors : le Bluegrass de Billy Monroe avec l’introduction de la mandoline et le ‘Western Swing’ de Bob Wills : l’introduction de nouveaux instruments et leur électrification va engendrer la naissance de deux styles nouveaux : Le ’Honky Tonk’ et le ’Hillbilly Boogie’ Les nouveaux instruments (batterie, saxophone) et le changement de rythme que Bob Wills introduit dans la Country en créant le Western Swing, montre bien l’influence des musiques environnantes de la culture
américaine (blues, jazz) sur la Country elle même . Cette évolution va encore s’accentuer pour donner naissance à de nouveaux et nombreux courants notamment Le ’Honky Tonk’ et le ’Hillbilly Boogie’. De plus en plus s’intègrent aux formations à cordes classiques (folklores du Sud, Texas, Oklahoma, Alabama) les instruments du jazz : contrebasse (que l’on retrouvera dans la Rockabilly), les violons ‘swinguant’, surtout batterie et cuivres et enfin, le piano dont la manière très particulière de jouer portera le nom de ‘Honky Tonk’ et donnera naissance au style ‘Boogie’ que l’on retrouvera aussi à la guitare. Le Honky Tonk, ou musique de cabaret, (de bastringue, de boite de nuit), est la version citadine de la musique rurale, campagnarde jouée au coin du feu. Ici, c’est l’ambiance bruyante, enfumée des tavernes nocturnes des cités dont Nasville va devenir le porte flambeau : l’introduction dès 1943 de la guitare électrique par Ernest Tubb, célèbre musicien, va définitivement orientée l’évolution de la Country Music jusqu’à nos jours. La formation comprendra guitare éléctrique, contrebasse, steel guitar (corde acier-solo), violons. Ernest Tubb et Hank Williams apporteront à ce style ses lettres de noblesse dès la fin des années quarante : le style ne cessera d’évoluer avec Little Jimmy Dickens, Webb Pierce… de nos jours le Honky Tonk est encore présent dans la Country Music avec Charlie Pride, Dwight Yoakam …
HILLBILLY BOOGIE Arrivant de la Western Country (swing) mais plus influencé par le Godspel et le Blues, Moon Mullican va apporter une nouvelle manière de jouer le piano sur un tempo original: le Boogie (Boogie Woogie) : ce style s’appellera le Hillbilly Boogie (Hillbilly, en référence au origine Country). Le Hillbilly Boogie qui connut son heure de gloire dans la période 45-55 avec la ‘guitar boogie’ d’Arthur Smith, le ‘Hillbilly’ des Delmore Brothers, va avec les œuvres de Merle Travis, grâce à une grande prédominance acoustique, jeter les bases de la musique moderne: on s’accorde à dire aujourd’huique le Hillbilly va donner naissance au Rockabilly, au Rock’n’Rock et au Rythm’ an’ Blues : est il besoin de rappeler qu’un Bill Haley fut d’abord un chanteur de ‘Hillbilly’ Country?
La « Country and Western »
origine et interprètes: années 1980, Garth Brooks (USA) Style: c’est la « new country » en fait la musique Country actuelle Particularités : musique traditionnelle mais qui incorpore l’influence Rock (instruments électrifiés) et conserve cependant l’aspect folklorique (instruments traditionnels ). Elle connaît depuis plusieurs décennies, particulièrement en raison de l’attrait pour la « dance » associée, un essor considérable tant aux Etats-Unis que dans le reste du monde (particulièrement Canada, l’Europe (France) et Australie….).